Retour en haut
Loading...

Aigues-Mortes

Villes et Villages Gard
Aigues-Mortes
Sud de la France > Occitanie > Gard > Villes et Villages Gard > Aigues-Mortes
0,0 rating
( 0 avis )

Galerie (5)

Classé Plus Beaux Villages de France

Non

Contact

Aigues-Mortes est une cité fortifiée installée au cœur de la Camargue gardoise. Avec ses remparts et ses tours mythiques, la ville émerveille de nombreux touristes. Aigues-Mortes est un lieu à découvrir lors d’un passage dans le Gard.

Découvrir Aigues-Mortes

Aigues-Mortes est une destination prisée des vacanciers. Que faire lors d’un séjour dans cette ville ? Voici quelques lieux d’intérêts à découvrir.

Patrimoine naturel

Aigues-Mortes bénéficie d’un paysage hors du commun avec ses vastes champs de vignobles. Mais ce qui fait sa réputation, c’est le salin d’Aigues-Mortes, l’endroit où le célèbre Sel de Camargue provenait. Il s’agit en réalité de tables salantes dotées d’un aspect magique. En effet, le salin offre un spectacle inédit à ses visiteurs grâce à ses eaux aux nuances variées allant du pourpre au bleu azur. À visiter à pied, à vélo ou à bord du petit train, le site abrite également 208 espèces végétales qui s’épanouissent en milieu salicole et 200 espèces d’oiseaux.

Aigues-Mortes se situe également près du parc naturel régional de Camargue. La commune jouxte ce site naturel qui fait le bonheur des passionnés d’ornithologie. En effet, il est le point de refuge de plusieurs oiseaux incluant les migrateurs. Les flamants roses font partie des charmants visiteurs.

Le territoire d’Aigues-Mortes est aussi composé de différents étangs à savoir ceux de Petite Camargue, du Roy, de Caitives, de Marette et de Mauguio. Ces plans d’eaux relient la commune à d’autres villes du département du Gard.

Patrimoine culturel

Monuments

Si Aigues-Mortes est devenue une des meilleures destinations touristiques du Gard, c’est surtout grâce à ses nombreux monuments architecturaux. La tour de Constance est la plus majestueuse. Construite par Saint Louis en 1242, elle possède un diamètre de 22 m et une hauteur située entre 33 et 40 m. La tour se démarque par l’épaisseur de ses murs qui atteint les 6 mètres. Elle comporte une terrasse qui donne une vue imprenable sur la région. Elle servait autrefois de poste de surveillance. Au rez-de-chaussée, il y a la salle de garde où  les protestantes ont été emprisonnées. Au milieu de la pièce se trouve une ouverture circulaire menant vers les sous-sols. Appelés « culs-de-basse-fosse », ils servaient autrefois de cachots, de réserve et de garde-manger. Notons que la tour de Constance a remplacé la tour Matafère. Cette dernière a été érigée par Charlemagne vers 790.

Le Plan des Théâtres d’Aigues-Mortes est un autre joyau architectural de la ville. Ce sont des arènes inscrites sur l’inventaire supplémentaire de la liste des Monuments historiques en 1993. Ce fut évidemment un lieu de spectacle pouvant accueillir plus de 600 individus.

À localiser au milieu des marais, la tour Carbonnière est un autre monument à découvrir lors d’une visite à Aigues-Mortes. Selon l’histoire, elle est la clé du royaume en cette contrée. Reliant Aigues-Mortes à Saint-Laurent-d’Aigouze, la tour date de la fin du XIIIe siècle. Elle s’adjuge d’une forme rectangulaire et elle est faite avec des pierres de taille à bossage. Autrefois, la route traversait cette tour comportant un arc surbaissé. Notons que les visiteurs peuvent accéder à la terrasse qui offre une vue panoramique sur la Petite Camargue.

Au cœur de la cité médiévale, il y a la place Saint-Louis. Sur ce lieu se trouve la statue de Saint Louis, une œuvre de James Pradier datant de 1849.

Plusieurs édifices religieux sont aussi visibles à Aigues-Mortes à commencer par l’église Notre Dame des Sablons. Il s’agit d’une bâtisse de style gothique ornée de magnifiques vitraux confectionnés par Claude Viallat. L’église possède des mobiliers datant du XVIIIe siècle. Elle a aussi hérité d’une façade authentique surmontée d’un clocher discret.

Il faut ajouter sur la liste des joyaux architecturaux d’Aigues-Mortes la chapelle des Pénitents blancs. Installée à l’angle de la rue de la République et de la rue Louis-Blanc, elle a été érigée en 1622. Elle est en calcaire et pierre de taille et elle comporte un escalier tournant ainsi qu’une façade ornée d’images de pénitents encagoulés et agenouillés. La chapelle abrite une copie du retable où le Christ a célébré la Pâque avec ses disciples à  Jérusalem. Une peinture sur toile mettant en évidence la descente du Saint-Esprit pendant le jour de la Pentecôte fait aussi partie des décors de l’église. C’est une œuvre réalisée par Xavier Sigalon, un peintre d’Uzès, en 1778.

Musées

Le musée des Salins du midi est ouvert aux visiteurs depuis les années 90. Ce site expose les outils utilisés dans la production de sel depuis des siècles. Les visiteurs y trouveront aussi des panneaux racontant l’histoire des Salins, des photos et des vitrines instructives.

Le musée du Tacot est un petit univers dédié aux amoureux des véhicules ouvert depuis plus de 40 ans. Le propriétaire, René Albert, est un grand amoureux des voitures. Il a décidé d’ouvrir le musée après sa retraite. Le lieu expose plusieurs types de véhicules issus de la collection de son propriétaire. Il y a, entre autres, la DS cabriolet datant de 1963 signée par Chapron, le Madison anglais de 1976 et le Fiat 508 Balilla.

La ville d'Aigues-Mortes
La ville d'Aigues-Mortes

Tourisme à Aigues-Mortes

Locations

Aigues-Mortes propose à ses visiteurs un grand choix en matière d’hébergement. Il est possible de se loger dans un hôtel, une résidence saisonnière ou un camping. Des chambres d’hôtes ainsi que des gîtes et des locations sont aussi disponibles dans la région.

Activités à faire

Pendant les vacances à Aigues-Mortes, plusieurs activités sont à réaliser. La plus appréciée est la visite au cœur de la cité historique. Il y a aussi la découverte de la Camargue en safari 4x4 ou en hélicoptère. Il ne faut pas oublier les randonnées à cheval ou à vélo près des marais salants ainsi que la pratique de différentes activités nautiques. Il faut mentionner que la ville se situe à proximité de la Méditerranée. Ses visiteurs peuvent donc se rendre dans les plages les plus proches pour faire du windsurf ou du wakeboard. Il est aussi possible de profiter d’une séance de pêche en mer ou en étang. À tout cela s’ajoute la visite des caves à vin de la région.

Les salins d'Aigues-Mortes
Les salins d'Aigues-Mortes

Évènements à Aigues-Mortes

Plusieurs évènements et des festivals se déroulent à Aigues-Mortes toute l’année. Il faut citer en premier lieu les marchés hebdomadaires organisés le mercredi et le dimanche matin. Au mois de février, il y a la fête taurine d’Hiver et en mars, place à la Foulée des Remparts. Vers la mi-juillet, il y a le festival de musique Radio France et à la fin du même mois, le Festival Marguerite durant lequel, des spectacles de danse et de musique ainsi que théâtre sont au programme.

Il ne faut pas oublier le Festival de la chanson française en août et le Salon du livre et le Festival Ecran libre au mois de novembre. Enfin, la fête votive est aussi un rendez-phare des touristes et des habitués de la ville. Durant une semaine, les manifestations culturelles et des courses camarguaises sont organisées.

Remparts d'Aigues-Mortes
Remparts d'Aigues-Mortes

Aigues-Mortes : Situation géographique

Localisation de la ville

Aigues-Mortes est une commune du Gard, un département de la région Occitanie.  Elle se situe à environ 35 km de Nîmes et à 30 km de Montpellier. Le Grau-du-Roi, Marseillargues, Mauguio, Saint-Laurent-d’Aigouze et Saintes-Maries-de-la-Mer sont ses communes limitrophes.

Accéder à Aigues-Mortes

Plusieurs moyens de transport sont à la disposition des personnes qui souhaitent se rendre à Aigues-Mortes. Le voyage peut, entre autres, se faire en train grâce à la ligne Nîmes – Le Grau-du-Roi. Les gares d’Avignon, d’Arles, de Montpellier et de Nîmes sont les plus proches.

En voiture, Aigues-Mortes est accessible à l’est via la route départementale D 58, à l’ouest par la route D 62 et au nord par la route D 979. Pour ceux qui optent pour le transport en commun, la ligne de bus 106 dessert la ville.

En avion, les aéroports de Montpellier-Méditerranée et de Marseille-Provence sont les plus proches. Il existe des navettes qui relient ces aérodromes à Aigues-Mortes.

Climat

Aigues-Mortes profite d’un climat du type méditerranéen, défini par un été chaud et sec et un hiver plutôt doux.

Cité d'Aigues-Mortes
Cité d'Aigues-Mortes

Cuisine du terroir

Aigues-Mortes constitue une escale idéale pour les amoureux de la gastronomie. Les restaurants de la ville proposent des plats à base de produits locaux comme les crustacés, les poissons et les cardons. Parmi les spécialités gastronomiques d’Aigues-Mortes, il y a la fougasse. Il s’agit d’un pain provençal à base de pâte levée, ayant la texture d’une brioche. Il est souvent garni d’anchois, de fromages, de lardons et d’olives. Notons que la fougasse existe également en version sucrée. La soupe de tellines préparée avec du poisson et des pommes de terre est aussi à déguster.

Histoire de la ville d’Aigues-Mortes

Antiquité

Selon l’histoire, l’exploitation du sel  à Aigues-Mortes a débuté dès le Néolithique. Un Romain appelé Peccius a été le premier à avoir aménagé les marais salins. Il est à l’origine du nom de marais du Peccais.

Moyen Âge

Afin d’assurer la sécurité des ouvriers des salins et des pêcheurs, Charlemagne a construit la tour Matafère, devenue Tour de Constance, en 791. Selon des sources, elle sert à transmettre les nouvelles à la tour Magne à Nîmes en cas d’arrivée d’une flotte. Lorsque Charlemagne a attribué la construction à l’abbaye de Bénédictins, son rôle a changé. En effet, elle est utilisée sur le plan spirituel. À l’époque, le territoire était sous la domination des moines de l’abbaye de Psalmodie.

En 1240, ayant voulu un accès direct à la mer Méditerranéen, Louis IX leur a proposé un échange de propriétés. Il a alors régné sur le territoire d’Aigues-Mortes. Pendant son règne, les habitants n’ont plus payé de gabelle, l’impôt prélevé sur le sel. En outre, Louis IX a fait construire une route qui traverse les marais et la tour Carbonnière.

En 1270, son fils, Philippe le Hardi, était au pouvoir et il a commandé la construction des remparts.  Cependant, les travaux n’ont été finis que 30 ans plus tard grâce à son fils, Philippe le Bel. Ce dernier s’est servi de la fortification pour emprisonner les Templiers. Au mois de novembre 1307, 45 d’entre eux ont été jugés coupables et ils ont été incarcérés dans la Tour de Constance.

Époque moderne

En 1607, Jean d’Harambure était nommé gouverneur d’Aigues-Mortes et de la Tour Carbonnière. Il devait prêter serment devant le gouverneur du Languedoc, Henri de Montmorency. Pourtant, ce dernier avait penché pour son rival, Adrien de Chanmont. Le conflit éclata. Harambure a bénéficié du soutien des pasteurs du Bas-Languedoc et des habitants, ce qui lui a permis de gagner la bataille. En 1616, il a définitivement abandonné ses fonctions et il a été remplacé par Gaspard de Coligny. Notons aussi que de nombreux travaux censés simplifier l’accès à Aigues-Mortes par la mer ont été réalisés durant cette époque.

Époque contemporaine

Au cours de la Révolution française, Aigues-Mortes a été baptisé Port-Pelletier. L’époque a été marquée par les défrichements des bois et forêts. Cela a provoqué de l’érosion qui a failli faire disparaître les ports. Il faut aussi parler du massacre des Italiens, un évènement tragique raconté dans la pièce théâtrale Sale Août de Serge Valletti. En 1893, les Italiens des salons ont été attaqués et massacrés par des émeutiers.

Le XIXe siècle

En dépit des périodes sombres, la ville Aigues-Mortes a finalement connu un apaisement au cours du XIXe siècle. Elle a aussi commencé à se développer. Au début du XXe siècle, la ville a acquis le titre de meilleure destination touristique de l’Occitanie.

Démographie à Aigues-Mortes

La population d’Aigues-Mortes était au nombre de 8.325 lors du dernier recensement en 2017, soit une baisse de 2,8 % par rapport à 2012. Toutefois, pendant l’été, le nombre d’habitants de la ville est à la hausse à cause de l’arrivée des touristes et des vacanciers. Notons que les habitants d’Aigues-Mortes sont gentilés  aigues-mortais et aigues-mortaises.

Informations Complémentaires

Avis Aigues-Mortes

Soyez le premier à laisser un avis

Laisser un Avis

À voir autour : Aigues-Mortes

Randonnées

  • Randonnée à l’étang de l’Or Randonnée à l’étang de l’Or ( 11.8 km )

Parcs animalier

  • Aquarium Grau du Roi Aquarium Grau du Roi ( 6.1 km )

Réservez Vos Vacances

Booking.com