Retour en haut
Loading...
Sud de la France > Provence-Alpes-Côte d'Azur > Bouches-du-Rhône > Villes et Villages Bouches-du-Rhône > Arles
0,0 rating
( 0 avis )

Galerie (3)

Classé Plus Beaux Villages de France

Non

Contact

Arles est une des plus grandes villes de France. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1981, elle a hérité de plusieurs monuments historiques. Elle possède également un riche patrimoine culturel et abrite des sites naturels dotés d’une faune et flore d’exception. C’est une des plus belles destinations touristiques de la Provence.

Visiter Arles

Un séjour à Arles ne sera pas de tout repos compte tenu des activités à réaliser et des endroits à découvrir. Une escale dans la ville est indispensable lors d’un passage dans la région.

Patrimoine culturel

Monuments

La ville d’Arles compte plusieurs monuments dont la plupart sont classés « Monuments Historiques ». L’abbaye Saint-Pierre de Montmajour compte parmi les plus originaux. C’est une abbaye bénédictine créée en 948. Le domaine est composé d’une chapelle semi-troglodyte dont l’ermitage Saint-Pierre, d’un monastère, d’une église abbatiale, de la crypte Saint-Benoît, d’un cloître et de différents bâtiments conventuels.

L’amphithéâtre romain désormais appelé Arènes d’Arles est un autre monument à découvrir. Fondé vers l’an 80 apr. J.C, il s’agit d’une œuvre des ingénieurs romains et il s’inspire de la beauté du Colisée de Rome. Cet amphithéâtre qui s’érige sur la colline de l’Hauture a été conçu pour servir de lieu de spectacle. Par ailleurs, il accueille toujours divers évènements comme les corridas et des spectacles musicaux.

Se trouvant sur le côté sud du boulevard des Lices, la chapelle de la Charité est aussi un site très visité. L’édifice a été construit à partir de 1708 par un maître maçon local du nom de Guillaume Astier. Il s’offre une magnifique façade et son décor intérieur est remarquable.

Sur la rue de Barrême se trouve un autre joyau architectural d’Arles. Il s’agit de l’hôtel de Barrême, un hôtel particulier datant du XVIIe siècle. La bâtisse de 4 niveaux bénéficie d’une architecture typiquement arlésienne.

Il ne faut pas oublier l’hôtel de ville d’Arles qui trône sur la place de la République. C’est un bâtiment historique dont la construction a pris fin en 1676. Il est composé de trois étages. Le vestibule au rez-de-chaussée est une de ses pièces phares. Il bénéficie d’un décor hors pair. L’escalier d’honneur qui mène vers la salle du conseil constitue également une véritable œuvre d’art.

Construit le long du Canal de navigation d’Arles à Bouc, le pont Van-Gogh est un autre monument à découvrir. Faisant partie des 11 ponts construits par un ingénieur hollandais, il comporte actuellement des circuits de visite dédiés à l’artiste peintre.

Musées

Véritable ville culturelle, Arles possède plusieurs musées. Certains d’entre eux sont dédiés à l’art tandis que d’autres révèlent l’histoire de la commune. Le musée départemental Arles antique ou Musée bleu est un des premiers sites à visiter. Il est surtout connu pour ses collections archéologiques.

Au centre d’Arles, le Museon Arlaten vaut aussi un détour. Il renferme des collections d’œuvres d’art et divers objets liés à l’ethnologie ou qui relatent l’histoire du pays d’Arles.

Le musée Réattu d’Arles séduit particulièrement les amoureux de l’art. En effet, une partie du lieu est dédiée à l’exposition des œuvres du peintre arlésien Jacques Réattu. Le musée expose également quelques dessins de Picasso.

Le Musée de la Camargue, localisé au Mas du Pont-de-Rousty, raconte toute l’histoire de la conquête de la Camargue par l’Homme à travers des vidéos et des photographies. Le musée comporte aussi un sentier qui permet aux visiteurs d’admirer les paysages des la Camargue.

Patrimoine naturel

Réserve naturelle nationale de Camargue

Faisant partie du Parc naturel régional de Camargue, le site a été créé en 1927. Il s’étend sur une superficie de 13.117,5 hectares et il occupe une partie du territoire d’Arles. La réserve naturelle nationale de Camargue se démarque par la richesse de sa faune et flore. En effet, ce site est composé de végétaux remarquables comme le Limoniumgirardianum et les genévriers. Il est aussi le refuge de milliers d’espèces d’insectes et de 277 d’espèces d’oiseaux, des mammifères et des araignées.

Réserve naturelle nationale des Coussouls de Crau

C’est un site naturel de 70411 hectares situé dans le Crau d’Arles qui s’étend sur plusieurs communes de la Provence incluant notamment celle d’Arles. La réserve naturelle est peuplée par de nombreuses plantes protégées à l’instar de la Nivéole d’été, de l’Orchis à fleurs lâches et de la Gratiole officinale. Le site émerveille également les passionnés d’ornithologie avec son avifaune. C’est un refuge pour environ 150 espèces d’oiseaux incluant l’Alouette calandrelle, le Pipit rousseline et le faucon crécerellette insectivore.

Réserve naturelle nationale des marais du Vigueirat

C’est un autre site à visiter lors d’un séjour à Arles. La réserve naturelle occupe 919 hectares de superficie et elle propose plusieurs sentiers pédagogiques aux visiteurs. Il faut citer, entre autres, les Sentiers de l’Étourneau composés de 8 cabanes ludiques et pédagogiques. Il y a aussi le sentier éco-futé  qui révèle aux visiteurs le fonctionnement des panneaux solaires ou encore l’épuration naturelle.

Réserve naturelle régionale de  l’Ilon

Cet espace naturel relie la commune d’Arles à celle de Paradou. La réserve naturelle régionale de l’Ilon comporte un sentier de randonnée qui permet au public de découvrir l’unicité de sa faune et flore. Elle dispose, entre autres, de plus de 200 espèces d’oiseaux comme le Hibou grand-duc, du Butor étoilé et de l’Echasse blanche.

Réserve naturelle régionale de la Tour du Valat

Classé en 2008, le domaine de la Tour du Valat bénéficie d’une superficie de 1.844 hectares. Il abrite 590 espèces végétales incluant des plantes protégées comme le Tamaris et l’orchidée de Camague. Il se démarque aussi par sa population d’oiseaux très variée et ses 1600 espèces d’animaux invertébrées à l’instar du Lestes macrostigma, une libellule rare.

Quai Arles
Quai Arles

Évènements à Arles

La commune d’Arles est le théâtre de plusieurs manifestations culturelles. Depuis l’année 1970 par exemple, elle accueille les Rencontres de la photographie d’Arles, un festival de photographie qui réunit les amateurs de cet art. Plusieurs festivals musicaux se déroulent aussi dans la commune. Le mercredi et le samedi, un marché est organisé à Arles et les stands des commerçants logent les anciens remparts de la ville.

La commune célèbre également plusieurs fêtes traditionnelles comme la Feria pascale, la Fête des Gardians incluant l’élection de la Reine d’Arles tous les trois ans, le Festival européen de la photo nu, le Jazz in Arles et Les Fêtes d’Arles.

Amphithéâtre d'Arles
Amphithéâtre d'Arles

Situation géographique

Localisation de la ville

Arles fait partie des Bouches-du-Rhône, un département de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Située dans le sud-est de la France, elle est localisée entre Nîmes et Marseille. Tarascon, Fontvieille, Paradou, Saint-Martin-de-Crau, Saintes-Maries-de-la-Mer, Saint-Gilles, Beaucaire et Fos-sur-Mer sont ses communes limitrophes. Traversée par le Rhône, la commune s’étend sur une large superficie d’environ 759 km².

Accéder à Arles

Arles est une destination touristique de renom installée au cœur de la Provence. Pour se rendre dans la ville, plusieurs moyens sont disponibles. Il est par exemple possible de prendre le train. La commune dispose d’une gare localisée dans le quartier du Trébon. Les visiteurs peuvent aussi se rendre dans la ville en voiture en empruntant l’autoroute A54, la route nationale N 570 ou encore l’autoroute A7.

En ce qui concerne le voyage en avion, Arles ne possède pas d’aéroport. Cela dit, la ville se trouve à proximité de plusieurs aérodromes. On cite, entre autres, l’aéroport Nîmes-Garons, l’aéroport Marseille-Provence et l’aéroport de Montpellier-Méditerranée.

Enfin, trois lignes interurbaines « Agglo » et trois navettes relient Arles aux communes limitrophes Saint-Martin-de-Crau et Tarascon.

Caractéristiques administratives

Arles appartient à la Communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette. La ville est composée de neuf quartiers incluant, entre autres, le Méjan, l’Hauture, le Méjan, Barriol, La Cavalerie, La Roquette et le quartier de l’Hôtel de Ville.

Climat

Arles bénéficie d’un climat méditerranéen caractérisé par un été chaud et sec et un hiver doux. La pluie est particulièrement présente en automne. Il s’agit aussi d’une ville ensoleillée.

Histoire de la commune d’Arles

Arles était un lieu de passage pour les commerçants méditerranéens. Au cours du IVe siècle av. J.C, la ville était dominée par des autochtones du nom d’Arelate. Elle devenait colonie romaine en 49 avant J.C et durant cette période, elle a connu un grand développement urbain. Plusieurs monuments avec des remparts ont été construits.

Arles a connu de nombreuses tragédies. Il faut citer, entre autres, le passage de la peste de Justinien qui a fait plusieurs victimes, la crue dévastatrice et les famines. Entre les années 1300 et 1399, une grande misère régnait sur le territoire. Les mauvaises récoltes, la peste noire et les guerres y étaient pour quelques choses. La situation ne s’est pas améliorée pendant le 15e siècle.

À compter de l’année 1500, la commune est rattachée à la France et elle a commencé à redresser la pente. Mais pendant la Révolution, Arles a de nouveau subi une dure épreuve à cause d’un hiver particulièrement rude. Au début du XIXe siècle, les épidémies de choléra ont aussi frappé la cité. Mais grâce au baron de Chartrouse, elle retrouve un second souffle. Actuellement, c’est une grande ville, dynamique et bien prospère.

Démographie de la ville

En l’an 310, alors qu’elle était une ville impériale, Arles comptait 10.000 habitants. Lorsqu’elle est devenue métropole de la gaule romaine, le nombre de sa population a quadruplé. Une autre forte croissance démographique a été constatée après la Seconde Guerre mondiale, dans les années 60, suite au rapatriement des Français d’Algérie. Le nombre de populations de la ville s’est ensuite stagné.

Lors du dernier recensement en 2017, la cité comptait exactement 52.548 habitants, soit une légère hausse de 0,21 % par rapport à 2012. Comme dans de nombreuses villes de France, la population d’Arles est vieillissante. Notons que ses habitants sont gentilés arlésiens.

Cuisine du terroir

La cuisine arlésienne est très réputée. Parmi les spécialités de la région, il y a le saucisson d’Arles et le bœuf à la gardianne qui est un plat à base de viande de taureau de Camargue assaisonnée de vin rouge. Le catigot d’anguilles, un ragoût confectionné avec des anguilles, de l’écorce d’orange séchée, de piment rouge et de vin rouge sont aussi un plat légendaire. Il ne faut pas oublier la tomme d’Arles, le fromage de brebis.

Informations Complémentaires

Avis Arles

Soyez le premier à laisser un avis

Laisser un Avis

À voir autour : Arles

Monuments Historiques

  • Château de Tarascon Château de Tarascon ( 14.6 km )
  • Château de Beaucaire Château de Beaucaire ( 14.9 km )

Réservez Vos Vacances

Booking.com