Retour en haut
Loading...
Sud de la France > Occitanie > Gard > Villes et Villages Gard > Nîmes

Que faire à Nîmes ?

Monuments historiques

La cité gardoise est connue mondialement pour son patrimoine. Ses majestueux monuments romains constituent l’identité de la ville. Ils attirent chaque année de nombreux touristes français et étrangers. Ainsi les arènes de Nîmes, construites à la fin du 1er siècle, accueillent chaque été des événements permettant de faire revivre cette enceinte historique (jeux romains…). À proximité de l’amphithéâtre romain se situe le musée de la romanité. Celui-ci retrace, grâce à ses 5000 pièces, la vie et les traditions de la cité nîmoise à l’époque romaine. En plein cœur de Nîmes, se trouve la Maison Carrée, bâtie au 1er siècle, la construction est un temple romain hexastyle. Perchée au nord de Nîmes sur le mont Cavalier, la Tour Magne domine les jardins de la Fontaine. Ce monument gallo-romain est inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1840.

Ces prouesses architecturales romaines sont également visibles dans des villes proches, notamment la commune Vers-Pont-du-Gard où se situe l’incontournable pont du Gard construit au 1er siècle et inscrit au titre des Monuments historiques.

Musées à Nîmes

La culture est un élément central de cette ville d’art et d’histoire, ainsi de nombreux musées sont accessibles. Le musée d’histoire naturelle, inauguré en 1895, possède des collections dans trois thématiques : la préhistoire, l’ethnographie et la zoologie.

Le musée du vieux Nîmes présente la vie de Nîmes depuis la fin du Moyen-âge.

Le Musée des Beaux-Arts, ouvert en 1824 dans la maison carrée, abrite des œuvres romaines et antiques.

Le musée d’art contemporain, situé au Carré d’Art et inauguré en 1993, réuni une collection de plus de 400 œuvres.

Le musée des cultures taurines, situé à côté des arènes et inauguré en 2002 lors de la Feria de Pentecôte, recense plus de 30000 objets liés à la culture taurine.

Le musée de la romanité a ouvert ses portes le 2 juin 2018. Ce musée archéologique présente les origines de la ville et plonge les spectateurs dans la vie quotidienne romaine.

Le parc d’exposition de Nîmes accueille également des événements culturels parfois liés à l’art.

Parcs et jardins

Nîmes abrite un nombre important de parcs, jardins et aires de jeux. Le plus connu est probablement le jardin de la fontaine. Celui-ci est composé de deux types d’architecture : Un jardin classique et un jardin méditerranéen. À son sommet trône la tour Magne, un édifice romain incontournable de Nîmes.

Lors d’une visite de la ville de Nîmes on peut également flâner dans le parc de Vacquerolles, le jardin de l’oratoire, le square de la Bouquinerie, le square Hubert Rouget, le jardin du Chapitre, le jardin de la Camargue, le jardin du mont Margarot, le jardin de la Gazelle, le jardin Galilée, le jardin Daumier, le jardin Saint Césaire, le jardin des Jonquilles, le jardin Margueritte Long, le jardin de Courbessac, l’espace naturel de la colline du Moulin à Vet, l’espace naturel de la colline des Oiseauc, le jardin Pierre Gamel, le square des Courlis, le domaine de la Bastide, le mont Duplan…

Visiter le centre historique de Nîmes

Le centre historique, également appelé L’Écusson, abrite de nombreux monuments, ruelles et places à découvrir. Notamment la cathédrale Notre-Dame et Saint-Castor, l’église Sainte-Baudile, la chapelle des Jésuites, l’Hôtel de Ville, les halles centrales (proposant des produits du terroir), la place de l’Horloge, la place du marché, le Grand Temple, la porte Auguste. Cette dernière est également surnommée Porte d’Arles, elle était la porte principale de la ville, traversée par la voie Domitia.

Géographie de la ville de Nîmes

Situation géographique

La ville de Nîmes est située sur le département du Gard en région Occitanie dans le sud de la France. Étendue sur une superficie d’environ 161 km² (10 km de long et 3 à 6 km de large) entre le parc national des Cévennes, le mont Ventoux, les gorges du Gardon et la mer méditerranée (Camargue), la commune est à la frontière des villes de Poulx, Marguerittes, Rodilhan, Bouillargues, Caissargues, Garons, Générac, Saint-Gilles, Milhaud, Caveirac, La Rouvière, Gajan, Parignargues, La Calmette, Dions et Sainte-Anastasie. Les villes les plus connues à proximité sont Beaucaire, Bellegarde, Vers-Pont-du-Gard, Uzès, Remoulin, Bagnols-sur-Cèze… La ville fait partie de la structure intercommunale Pays Garrigues et Costières de Nîmes et de la communauté d’agglomération Nîmes Métropole.

Cette ville antique dispose de nombreuses espaces verts (470 hectares) et massifs forestiers (1200 hectares).

Le climat est de type méditerranéen ainsi les étés sont chauds et secs et les hivers doux. La ville connait un fort ensoleillement avec environ 2500 heures de soleil par an.

Quartiers

Sept quartiers principaux organisent la ville de Nîmes. En plein cœur de la commune se situe Nîmes Centre, puis Grézan – Chemin bas d’Avignon à l’est, Costières au sud, Nîmes Ouest- Saint-Césaire au sud et à l’ouest, Garrigues Ouest à l’ouest, Garrigues Nord au nord et Courbessac – Mas de Mingue au nord-ouest.

Cours d’eau

La commune est traversée par différents cours d’eau. Principalement le ruisseau de Campagne d’une longueur de 6.2 km présent également dans les communes de Caissargues et Saint-Gilles puis le ruisseau des Bois et la rivière Le Vieux Vistre. Cette rivière est un affluent du Canal d’Irrigation du Bas-Rhône Languedoc, elle traverse 17 communes toutes gardoises.

Histoire de la commune

La trace d’habitation la plus ancienne découverte sur la ville de Nîmes se situe au mas de Mayan. Celle-ci remonte à la période néolithique. De nombreux dolmens et menhirs sont présents dans les garrigues gardoises. Sur la commune de Nîmes, on peut admirer le menhir de Courbessac.

Cependant les origines de Nîmes datent réellement du 7e siècle avant Jésus-Christ. À cette période un peuple gaulois de la Gaule Narbonnaise prend possession du territoire en s’installant au pied du mont cavalier.

En 120 avant Jésus-Christ, la ville gallo-romaine commence à voir le jour. Les premiers monuments romains datent du 1er siècle avant Jésus-Christ. Au 2e siècle, Nîmes prospère grâce à sa formidable localisation sur la via Domitia.

À l’époque contemporaine, Nîmes tire parti de l’essor de l’industrie du textile. Près des deux tiers de la population travaillent dans le domaine du textile.

Événements

La ville est réputée pour ses organisations de ferias qui existent depuis 1952. La Feria de Nîmes se déroule chaque année à la fin mai. La feria des vendanges se déroule durant 3 jours le mois de septembre. Auparavant la feria de Primavera était organisée pendant l’hiver, en février, actuellement elle n’existe plus, car les arènes ne sont plus recouvertes pendant la saison hivernale.

Dans les arènes de Nîmes, des corridas sont organisées.

Chaque année Nîmes accueille également de nombreux festivals notamment le Festival de Nîmes, la foire d’art contemporain, des reconstitutions historiques (des Romains) ou encore le salon de l’artisanat

Population nîmoise

En 2016, la ville recense 151001 habitants (appelé Nîmois et Nîmoise), sa densité est de 933 habitants/km². L’aire urbaine de Nîmes dénombre 268087 habitants. La ville est la troisième commune de la région Occitanie la plus peuplée. D’après des estimations dans les années 2030 la population pourrait s’élever à 300000 habitants.

Entre 2011 et 2016, Nîmes connait une augmentation de 4.18% de sa population.

0,0 rating
( 0 avis )

Classé Plus Beaux Villages de France

Non

Galerie (3)

Informations Complémentaires

Avis Nîmes

Soyez le premier à laisser un avis

Laisser un Avis

À Proximité

Monuments Historiques

  • Arènes de Nîmes Arènes de Nîmes ( 0.2 km )

Réservez Vos Vacances

Booking.com