Retour en haut
Loading...
Sud de la France > Occitanie > Hérault > Villes et Villages Hérault > Montpellier

Géographie

Montpellier est une commune du sud de la France située dans le département de l’Hérault (Occitanie, ex Languedoc Roussillon). Au cœur d’un grand axe de communication entre l’Espagne à l’ouest et l’Italie à l’est, la position géographique de Montpellier est un véritable atout.

Ville centrale de la métropole, son dynamisme est en partie du par sa proximité avec la mer Méditerranée (10 km environ à vol d’oiseau). De nombreuses communes gravitent autour de la ville de Montpellier, notamment, Saint-Clément-de-Rivière au nord, Juvignac à l’ouest, Saint-Aunès et Lattes au sud. Les plus grandes villes voisines sont Béziers à 69 km et Nîmes à 52 km. L’arrière-pays, la chaîne montagneuse des Cévennes dans le Massif central positionnée sur les départements du Gard et de la Lozère, contraste fortement avec l’horizon méditerranéen au sud de Montpellier.

La ville de Montpellier s’est à l’origine développée sur les collines de Montpellier (entre le palais de justice et la place Jean Jaurès) et Montpelliéret (l’emplacement du lycée Joffre). C’est la raison pour laquelle certaines rues du centre-ville sont inclinées. Le point culminant du centre de la ville est la place du Peyrou (ancienne place Royale) à 57 mètres d’altitude. Le territoire de Montpellier est composé des quartiers « Hôpitaux Facultés » au nord, « Les Cévennes « et « Mosson » à l’ouest, « Croix d’Argent » et« Près d’Arènes » au sud, « Port Marianne » à l’est, « Montpellier Centre » et « Antigone ». La zone s’étend sur 5 688 hectares, une superficie plus importante que Bordeaux (4 936 hectares) ou Lille (3 483 hectares).

Le paysage de la ville de Montpellier est principalement marqué par le pic Saint-Loup qui culmine à 658 mètres d’altitude et se situe à 25km au nord de Montpellier. Cette montagne est visible depuis la promenade du Peyrou, la terrasse du toit du Corum ou encore au bout des allées de l’Esplanade. Composé de multiples espaces verts (741 hectares, dont 412 municipaux) et sites naturels protégés (parc zoologique du Lunaret, rives du lez..) l’agglomération a fait de la protection du patrimoine un objectif important et s’inscrit dans une politique globale de développement durable. Ces espaces verts constituent une véritable richesse biologique, la faune et la flore sont dans de multiples endroits préservées. Dominée par la production agricole, l’agglomération, dispose de 360 hectares de terrains agricoles, pour la plupart plantés en céréales et vignes.

La métropole Montpellier Méditerranée, mise en place au 1er janvier 2015, s’étend sur une superficie de 421.8 km² et regroupe 31 communes.

Climat

Le climat de Montpellier est méditerranéen, appartenant à la famille du climat tempéré, caractérisé par des étés chauds et secs et des hivers doux et humides. Cette dénomination est en rapport avec la proximité géographique de la mer Méditerranée (Carnon, Palavas-les-flots..). À Montpellier, en moyenne la température est de 15,2 °C. C’est une des villes les plus ensoleillées de France avec 33 jours sans soleil par an et une durée de 7h22 en moyenne ce qui est largement supérieur à la moyenne Française de 4h46. L’été est chaud, principalement le mois de juillet où les températures moyennes sont de 24,1°C. A contrario les averses sont parfois agressives, principalement en automne lors des épisodes méditerranéens ou cévenols provoquant des inondations dans la ville.

En hiver, le mois de janvier est le plus froid (en moyenne 7,2°C). Il neige très rarement, toutefois, il a déjà été relevé 20 cm de neige en 1987. D’autres épisodes de neige sont apparus également en 2010 et 2018 (jusqu’à 40 cm). En raison d’une mer Méditerranée chaude durant l’été les vents marins donnent un ressenti de la température supérieure de 4° à la température, mesurée pour les villes à proximité de la mer. En revanche, l’hiver le Mistral et la tramontane peuvent donner la sensation de températures inférieures aux véritables températures.

Démographie

La ville de Montpellier connaît une croissance démographique forte depuis les années 1990. C’est la ville la plus peuplée du département de l’Hérault, la deuxième ville la plus peuplée pour la région Occitanie (après Toulouse) et la septième en France (en 2018).

Selon une enquête réalisée par l’INSEE sur la période de 2007 à 2012 Montpellier a connu une croissance démographique de 1,1 %, elle progresse deux fois plus vite que la moyenne nationale. Cette progression place Montpellier en 2e position des régions les plus attractives.

Cette forte population s’est accrue à partir de la première moitié du XXe siècle. Historiquement, Nîmes était la ville la plus peuplée du Languedoc. Plusieurs facteurs expliquent cette croissance, tout d’abord l’implantation de la société IBM, puis la restructuration des universités dans les années 1960 et enfin l’arrivée de 30 000 pieds-noirs. Montpellier accueille chaque année de nombreux étudiants dans diverses universités comme la faculté des sciences, l’université Paul Valéry, la faculté de médecine, la Buiness School, l’Iut Montpellier…

En 2006, 46 % des Montpelliérains sont âgés de moins de 30ans contre seulement 15,4% de plus de 60 ans (inférieur au taux national de 21.8%). Cette jeune population montpelliéraine s’explique par des pôles universitaires attrayants (55 000 étudiants ont été recensés) et une situation géographique plaisante (à proximité de la mer méditerranée). En 2008, 14.3 % de la population de Montpellier sont des immigrés soit 36 087 personnes dont 2,8% originaires de l’Europe et 11,5% en dehors de l’Europe et pour la plupart originaires du Maghreb. La population féminine est plus forte (53.6%) que la population masculine (56.4%).

Cette progression continue et constante de la population nécessite la création de nouveaux quartiers (Malbosc, parc Marianne…) et d’équipement public (écoles, crèches…).

Culture et patrimoine

Montpellier est une ville d’art et de science, elle abrite de nombreux monuments historiques.

Monuments

106 constructions sont inscrites monument historique ce qui représente 19% des édifices classé de la région.

L’arc de triomphe de Montpellier ou la porte du Peyrou est l’un des monuments historiques les plus connus. Celui-ci a été érigé en 1691 par Augustin-Charles d’Aviler sur la base de dessins réalisés par François II d’Orbay. Le monument, à la gloire du roi Louis XIV, mesure 15 mètres de haut et 18 mètres de large. Les pierres proviennent pour la plupart de garrigues dans les environs de Montpellier, Saint-Geniès-des-Mourgues… Son inscription en latin se traduit « Louis le Grand, dont le règne dura soixante-douze ans, a apporté la paix sur terre et sur mer après avoir séparé, contenu et s’être attaché à des peuples alliés dans une guerre de quarante années ». La porte débouche sur la place Royale du Pérou abritant une statue équestre de Louis XIV et un château d’eau.

L’aqueduc Saint-Clément aussi appelé l’aqueduc des arceaux a été construit au XVIIIe siècle par Henri Pitot de Launay. Il rappelle le Pont du Gard est permet d’acheminer l’eau potable depuis la source du Boulidou et du Lez (Saint-Clément-de-Rivière). À la fin du XXe siècle, il fut presque entièrement détruit.

La place de la Comédie, située au centre-ville, date de 1755 et fut entièrement rénovée après l’incendie du théâtre de 1881. Cette place doit son nom au théâtre municipal. En face de l’Opéra de la Comédie se tient la fontaine les trois Grâces qui représente des personnages de la mythologie grecque. À l’extrémité de la place se trouve l’esplanade Charles-de-Gaulle bordée de platanes et du centre commercial Polygone (arrêt de tramways Antigone et Comédie).

Musées

Montpellier possède un patrimoine muséographique riche. Le musée Fabre, crée en 1828 au centre historique, est l’un des plus importants musées de la région. Il emporte les visiteurs dans le monde des arts à travers les siècles et détient 800 œuvres dont des peintures, sculptures, dessins sur une surface de 9 200 m². Le musée Atger, regroupe plus de 1 000 dessins dans l’enceinte de l’ancienne Faculté de Médecine, il est le musée le plus ancien. Le Musée de l’Histoire de Montpellier retrace la naissance et l’histoire de la ville de Montpellier.

Origine de Montpellier

Il y a 11 500 ans les bords du ruisseau verdanson sont occupés par des chasseurs qui avaient installés leur campement.

Le nom de Montpellier apparaît pour la première fois en 985 lors d’une donation du comté de Melgueil. Guilhem se voit octroyer le 26 novembre 985 le territoire situé entre l’antique voie Domitienne, le Lez et la Mosson, pour son dévouement, par le comte Bernard de Melgueil. Les héritiers de Guilhem construiront sur cette terre un village fortifié qui deviendra la ville de Montpellier. La ville se développe rapidement, tant sur le plan économique que culturel. Grâce à ses échanges entre le nord de l’Europe et l’Espagne elle devient rapidement une ville marchande au XIIe siècle.

La basilique Notre-Dame-des-Tables située actuellement en plein cœur de Montpellier, devient une étape incontournable pour les pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Des médecins bannis de leur pays se retrouvent à la faculté de médecine de Montpellier (fondé en 1220), celle-ci est déjà renommée à la fin du XIIIe siècle, en effet la ville est dès lors très cosmopolite et accueille des savants de tout horizon.

Événements

Montpellier accueille chaque année de nombreux festivals, notamment les Rencontres folkloriques de Montpellier, le Festival Occitan Total Festum, la Comédie du livre, le Festival de Radio France, le Printemps des Comédiens, le Festival à 100 % à l’espace Grammont, les Boutographies, le festival I LOVE TECHNO…

Transports

L’organisme Transports de l’agglomération de Montpellier (TAM) gère le réseau de transports publics (Tramway, vélo, bus, parkings…).

Il existe 4 tramways :

– Ligne 1 (Mosson – Odysseum). Vers le centre commercial Odysseum où il existe de nombreuses activités comme l’aquarium mare nostrum, le planétarium, la patinoire…

– Ligne 2 (Saint-Jean-de-Védas – Jacou)

– Ligne 3 (Juvignac – Pérols/Lattes)

– Ligne 4

Toutes les stations desservent la place de la comédie, le centre-ville de Montpellier.

Vélomagg’ est un système de vélos en libre-service et recense 50 stations.

5,0 rating
( 1 avis )

Classé Plus Beaux Villages de France

Non

Galerie (3)

Informations Complémentaires

Avis Montpellier

Mon coup de coeur

5,0 rating

Ma ville préférée, proche de la mer et active l été. Je viens dans la ville quand je peux et avec grand plaisir à chaque fois !

Monique
4 septembre 2019

Laisser un Avis

À Proximité

Événements

  • Cœur de ville en lumières édition 2019 Cœur de ville en lumières édition 2019 ( 0 km )

Plans d’eau

  • Lac du Crès Lac du Crès ( 6.6 km )

Parcs et Jardins

  • Jardin des Plantes de Montpellier Jardin des Plantes de Montpellier ( 0.5 km )
  • Promenade du Peyrou Promenade du Peyrou ( 0.6 km )
  • Parc Montcalm Parc Montcalm ( 2.1 km )
  • Parc Montplaisir Parc Montplaisir ( 3.1 km )
  • Réserve naturelle du Lunaret Réserve naturelle du Lunaret ( 3.5 km )

Monuments Historiques

  • Porte Du Peyrou Porte Du Peyrou ( 0.3 km )

Réservez Vos Vacances

Booking.com